Solutions de Sauvegarde

maintenance-informatique"Protégez vos données"

Les données informatiques étant toujours plus nombreuses et précieuses, l’assurance de conserver celles-ci est devenue une obsession pour la plupart des entreprises.

La sauveagrde informatique à pour but de pallier à des défaillances informatiques, des vols ou erreurs de manipulation (40 % des données perdues sont dues à des erreurs humaines).

Quels types de support utiliser ? Sauvegarde sur Bande ? ou Sauveagrde sur disque ?

Les solutions sont plus que variées ainsi que leurs gammes (automatisation, redondance, bandes, disques, stockage, externalisation...), et donc leur prix. Il faut toutefois garder à l'esprit que le budget attribué à la sauveagrde de vos données doit dépendre directement de la valeur de celles-ci. Voici donc un bref apperçu du monde de la sauvegarde concernant uniquement le choix du support .

Sauvegardes sur Disques :

backup-diskLes disques en RAID garantissent une continuité du service : il s’agit d’une technologie qui permet de faire tourner au minimum 2 disques durs en parallèle. Si un disque tombe en panne, le 2è fait office de disque de secours. On contrecarre ainsi la réputation des disques d’être fragiles. Mais il existe aussi des disques en RAID édition, réputés plus fiables que des disques classiques (1,2 millions d’heures de durée moyenne entre les pannes garanties par le constructeur).

Sa mise en place est rapide et simple. Une fois paramétrée, elle se fait toute seule, quotidiennement ou même plusieurs fois par jour si nécessaire. La sauvegarde est automatique et rapide ; les temps de sauvegarde sont réduits au minimum, limitant ainsi les incidences sur la disponibilité du système. L’utilisateur peut accéder lui-même à ses sauvegardes et les paramétrer. Il n’y a pas de librairie de bandes à gérer. Et il est facile d’augmenter la capacité de stockage.

Elle autorise une sauvegarde des postes nomades, ainsi que des données de sites distants.

Sauvegardes sur Bandes :

backup-tapesElle nécessite une intervention humaine quotidienne. Sauf si un robot de sauvegarde se charge de changer la cartouche du jour. Mais beaucoup d’entreprises confient cette responsabilité à un administrateur qui doit y penser chaque jour. S’il oublie, pas de sauvegarde. Les bandes sont mises à rude épreuve à force de tourner ; elles se fragilisent au bout de 6 mois et demandent à être remplacées très vite. Il faut gérer un grand nombre de bandes pour maîtriser les volumes de données grandissants.

C’est l’administrateur uniquement qui gère les sauvegardes. On a tendance à associer les bandes à de l’archivage. Elles peuvent avoir en fait un double usage : la sauvegarde et l’archivage. Attention toutefois à ne pas les confondre car ils ont des objectifs bien distincts.

Les données stockées sur des postes nomades sont difficiles à sauvegarder avec un système à bandes (à cause de la durée de celle ci). Un automatisme est nécessaire et requiert de la rigueur de la part des propriétaires des portables. De la même façon, la sauvegarde de données provenant de sites distants est complexe.

Plus fastidieux ; avant de restaurer un fichier ou répertoire d’une bande, il va falloir retrouver sur quelle cartouche est sauvegardé le ou les fichiers. Le tout peut prendre facilement plusieurs heures. Seul l’administrateur a accès à la restauration.

Les sauvegardes sur bandes permettent des backups incrémentaux (une 1ère sauvegarde de tous les fichiers, puis uniquement les fichiers modifiés à partir de la 2ème sauvegarde) et des backups différentiels (copie de tous les fichiers depuis le dernier backup sans modifier le bit d’archivage). Une sauvegarde sur disque est compatible avec la technologie incrémentale octet ou mode bloc (dès la 2ème sauvegarde, uniquement les octets modifiés des fichiers – et non les fichiers eux-mêmes sont sauvegardés). Cette technologie réduit considérablement l’espace de stockage et permet des temps de sauvegarde beaucoup plus courts. Ces octets – ou incréments – représentent en effet moins de 1 % du volume initial des fichiers.

Nos conseillers vous aident à établir une solution viable en accord avec la valeur que vous attribuez a vos données.

Vous souhaitez que tout soit automatique et sécurisé ou au contraire réduire les coûts et opter pour une solution moins evoluée ?

Dijic vous écoute et met au point des solutions adaptées à vos attentes et votre budget en vous expliquant les avantages et inconvénients de chacune d’elle.

Faites appel à nos conseillers.

Dijic met en place des solutions de sauvegarde innovantes pour les TPE-PME.

DIJIC
  • 72, avenue Gabriel Péri
    91600 Savigny sur Orge
  • 09.81.61.06.72
  • contact@dijic.fr

Demande de devis


Société:
Nom:*
Téléphone:*
Courriel:*
Nombre de postes de travail:
Nombre de serveurs:

Ablon-sur-seine - Athis-mons - Ballainvilliers - Bondoufle - Brétigny - Champlan - Chilly-mazarin - Courcouronnes - Crosne - Draveil - Epinay - Evry - Grigny - Juvisy-sur-orge - La-ville-du-bois - Les-ulis - Leuville - Lisses
Longjumeau - Longpont - Mainville - Marcoussis - Massy - Monthléry - Morsang - Nozay - Orly - Orsay - Palaiseau - Paray-vieille-poste
Ris-orangis - Saclay - Sainte-gennevieve-des-bois - Saint-germain-lès-arpajon - Savigny-sur-orge - Vigneux-sur-seine - Villemoisson - Villeneuve-saint-george - Villiers - Viry-chatillon - Wissous

© 2017 DIJIC SARL. All Rights Reserved.